preloder

Agriculture urbaine sur les toits de Paris

Agriculture urbaine sur les toits de Paris

Agriculture urbaine sur les toits de Paris

Paris est l’une des villes comptant le moins de verdure par habitant, selon une étude du MIT à Boston, avec seulement 2m² par habitant. Mais heureusement, une agriculture urbaine ne cesse de se développer. Pourquoi ne pas faire pousser un potager sur votre propre toit ? 

Objectif 100 hectares

D’ici à 2020 Paris comptera 100 hectares de toits, murs et façades végétalisés dont un tiers sera consacré à la production de comestibles. C’est l’objet de la charte « Objectif 100 hectares », signée en janvier 2016 par 33 entreprises, acteurs publics et propriétaires parisiens. Il vise à développer l’agriculture urbaine. En Mars 2017, 38 nouveaux partenaires ont rejoint le mouvement. 

Ainsi, l’Opéra Bastille va bientôt abriter une ferme maraîchère produisant fruits, légumes et fleurs comestibles… Il y aura même une houblonnière qui permettra de fabriquer de la bière sur place.

Autre projet : les tours agricoles, proposant 2 tours de verres abritant plus de 1 000m² de cultures maraîchères bios diversifiées. Le projet prévoir aussi en sous-sol un espace entièrement dédié à la culture du champignon et un laboratoire de germination des graines.

Agriculture urbaine à Paris

Photo de AgroParisTech

Un potager sur son toit

Les Parisiens sont de plus en plus nombreux à cultiver leurs propres légumes sur leur toit, pourquoi pas vous? Imaginez votre toit totalement aménagé afin de produire vos propres légumes…  Et de plus biologiques ! Car aujourd’hui plus que jamais, la tendance est de s’assurer que ce que l’on a dans nos assiettes ne soit pas rempli de pesticides. 

De façon générale, un potager sur un toit est exposé en plein soleil toute la journée, il est donc beaucoup plus productif que sur une terrasse ou un balcon. Le coté économique est aussi très avantageux. En effet, vu qu’il n’est plus question d’acheter de fruits, de légumes ou d’herbes aromatiques en supermarché les prix peuvent battre des records. Alors pourquoi s’en priver ! 

Une autre activité très répandue est l’apiculture sur les toits de Paris.

Compare

'

Enter your keyword